10 conseils pour être un bon orateur

10 conseils pour être un bon orateur

Parler en public est l’une des manières les plus efficaces pour faire progresser votre
carrière ou vos affaires personnelles
. Si vous êtes un bon orateur , vous
pouvez conclure une vente , défendre votre point de vue, vous faire respecter par votre équipe ou plus simplement, améliorer toutes vos interactions, qu’elles soient professionnelles ou personnelles.
Voici 10 conseils pour vous lancer.

1. La clé pour être un bon orateur c’est d’apparaître crédible.
Etre bien informé sur le sujet que vous traitez, être perçu comme un expert dans votre domaine est capital. Si tel n’est pas le cas, votre audience ne vous écoutera pas et vous passerez au mieux pour un guignol, au pire pour un escroc. Maîtrisez donc votre sujet. On en a déjà parlé à maintes reprises, mais c’est franchement la base!

2 . Et l’humour? Devez-vous commencer votre discours par une histoire humoristique?
Oui! Clairement oui! Démarrer votre discours avec une histoire pleine d’humour et qui se rapporte à votre sujet est un excellent moyen de vous connecter avec votre public. Pour reprendre un terme d’hypnose, c’est un excellent moyen de créer de la synchronisation entre vous et votre auditoire. Mais attention à ne pas être « lourd ». L’humour doit être utilisé avec précaution et uniquement si vous en êtes capables sinon…abstenez-vous. Faire un bide d’entrée de jeu vous perdrait immédiatement. Soyez fin. Une excellente forme d’humour, pour l’orateur, consiste à utiliser l’auto-dérision. Moquez-vous (raisonnablement) de vous. Par exemple « Oui, je sais ce que vous vous dites, ma cravate ne va pas du tout avec ma chemise…mais voyez-vous, ma femme est daltonienne et je ne voulais pas la froisser…Ma femme hein, pas ma cravate… »

3 . Contrôlez vos nerfs avant de commencer.                                                                                                                Pour ce faire, nous allons encore une fois proposer une excellente technique de PNL, qui consiste à visualiser votre succès! Imaginez-vous les sensations, les sons et les images avec le plus de détails possible. Mon professeur de théâtre nous disait toujours, « avant de monter sur scène, imaginez le triomphe que vous recevrez une fois la représentation terminée. Ecoutez les bravos et les applaudissements, regardez le public qui se lève pour vous acclamer… »

4 . Votre travail d’orateur consiste à prendre soin de ces quatre éléments essentiels :
* Retenir l’attention de l’auditoire (par votre façon de vous exprimer, pensez à utiliser les silences!)
* Faire une impression favorable (par la maîtrise de votre sujet et la sympathie que vous dégagez)
* Sachez quoi faire avec vos mains (Pas de geste parasite!)
* Répondez aux questions de l’auditoire à la fin de votre discours ( si vous n’avez pas la réponse, n’inventez pas, dites simplement que vous ne savez pas mais que vous pourrez obtenir cette réponse et la transmettre un peu plus tard, et faites-le)

5 . Établir un contact visuel.
Regardez une personne suffisamment longtemps pour livrer une pensée complète, puis passez à une autre personne et ainsi de suite. Lorsque vous faites cela , chacun dans le public aura l’impression que vous lui parlez. Balayez la salle, votre regard doit se porter tantôt devant, tantôt derrière. A gauche, à droite et au centre. La pire erreur que vous puissiez commettre serait de regarder vos pieds ou d’être focalisé sur votre feuille de notes. (Comment donc voudriez-vous entrer en communication avec votre public? Vous seriez uniquement en communication avec vous!)

6 . Pourquoi les aides visuelles sont importantes pour renforcer votre message ?
Eh bien, d’une part, elles peuvent vous permettre d’égayer votre message, mais ce n’est pas le principal. L’important ici est qu’il faut bien comprendre qu’une grande majorité de votre public sera probablement « visuelle ». C’est à dire qu’elle aura besoin d’images pour bien comprendre votre concept. A l’inverse, les personnes plutôt « auditives » capteront parfaitement votre discours. En vous aidant de ces agréments visuels, vous capterez alors d’autant mieux votre public, car non seulement les auditifs vous écouteront, mais les visuels pourront aussi se raccrocher à ces agréments pour vous suivre encore mieux.

7 . Ne faites pas ces erreurs idiotes!
* oublier de vérifier le matériel audio – visuel à l’avance (C’est dingue, à chaque fois on dirait que le matériel plante juste au moment où vous allez commencer! Vérifiez!)
* Garder une voix monotone…rien de mieux pour faire faire un gros dodo à votre public…un discours ça se vit bon sang!
* projeter votre voix avec trop de force…ou trop faiblement. Encore une fois en fonction de la salle, du fond sonore, de votre équipement micro…tout va dépendre. Faites des tests son!
* oublier de donner le plan de votre exposé dans votre introduction.

8 . Répétez ! Répétez ! Répétez !
Tous les bons orateurs préparent leur présentation, puis répètent pour leurs amis , collègues , conjoint / partenaire , en face de leur miroir de salle de bain et même se filment pour voir leurs défauts et ainsi les corriger. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.
Je me souviens qu’un jour, quelqu’un m’a pris pour un schizophrène parce qu’il pensait que je parlais à un miroir!…Devinez quoi…je répétais simplement mon texte!
Martin Luther King
9 . Écoutez de bons orateurs, puis devenez-en un! Chaque orateur a un style bien à lui . Alors imprégnez-vous d’une variété de styles. Trouvez-vous un modèle, un mentor et imitez-le!
Voulez-vous être un Tony Robbins? Un Richard Bandler? Un Barack Obama? Un Martin Luther King? Imitez-les dans un premier temps et puis ensuite, travaillez sur votre propre style .

10 . Pourquoi devriez-vous devenir un orateur accompli ? Simplement parce que cela vous rendra plus confiant. Vous deviendrez plus convaincant et à l’aise avec n’importe quel type de public. Qu’il s’agisse de vos partenaires professionnels, de votre équipe ou encore de cette femme que vous vous décidez enfin à aborder!

Théo Duverger

Théo Duverger

Pour aller plus loin, sachez que j’entraîne de nombreuses personnes à parler en public. Du professeur d’école au présentateur télé en passant par le comédien, ma méthode se base sur des outils d’art dramatique ainsi que d’hypnose et PNL. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à m’écrire à theoduvergercomedy@hotmail.fravatarpartage

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Vous Aimez Acteur de Sa Vie ?

Inscrivez-vous et recevez notre book Le Coup de Pied Aux Fesses d'Acteur de Sa Vie et restez informés des dernières nouveautés et exclusivités.

Vos informations sont protégées et confidentielles.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

  1. says

    Salut Théo!

    Merci pour cette bonne piqûre de rappel! De mon côté, j’ai testé le point 8 (j’ai répété un spitch plus de 25 fois!) C’était excellent.

    Après je pense pas que je pourrais le refaire de si tôt ( gestion du temps… hum hum).

    J’ai lu le bouquin how to develop self-confidence and influence people by public speaking de Dale Carnegie. Un must!

    A+

    • Théo Duverger says

      Yeay! Encore une bonne réf de bouquin!
      Pour le côté gestion du temps de la répétition du discours, de mon côté je répète vraiment dans les moindres occasions. (en promenade, à la boulangerie, dans une file d’attente…aux toilettes même!) Et puis parfois de manière aussi beaucoup plus ciblée et formelle. Pour cette dernière option je me chronomètre.

      A bientôt

Laisser un commentaire