comment surmonter un rejet?

Comment surmonter un rejet?

Dans les 2 précédents articles, Laurent et moi nous vous parlions de la peur du regard des autres ainsi que de la peur du rejet. Dans celui-ci, vous trouverez une technique ultra efficace pour surmonter ces peurs d’une façon particulièrement subtile!

La peur du rejet:

On l’a vu récemment, la peur du rejet est une peur primaire. Une peur qui, à un certain moment de notre existence est utile pour assurer notre survie. Pour reprendre l’exemple de l’article sur la peur du regard de l’autre, un bébé que l’on rejette est un bébé qui ne survit pas. Cette peur nous l’avons tous en nous, à des degrés divers et en des circonstances variées.

Certains auront peur de se retrouver rejeter par une femme qu’ils abordent, d’autres par un client qui refuse leur offre.

Une méthode infaillible

Pour tout vous avouer, j’ai utilisé cette méthode il y a quelques années et je l’ai aussi enseignée lors de sessions de formation en séduction. Ce que j’expliquerai ici vaut aussi bien pour la séduction homme/femme que pour la séduction du client. J’ai vu que Jim Rohn l’utilisait aussi pour vendre et c’est pourquoi je me suis dit qu’il fallait absolument vous en parler ici.

Imaginez, vous voulez absolument « vendre » (au sens très large) quelque chose à quelqu’un :  un produit, un service, un rendez-vous etc…

Si vous chercher absolument à « vendre » ce fameux quelque chose à un unique prospect, la charge émotionnelle inhérente à votre offre va juste être énorme. Ce qui sous-entend que forcément, la prise de risque étant plus grande, le refus ou rejet risquerait d’être encore plus mal pris que d’habitude.

Comment contourner cette peur? Et bien, je vais vous donner ce truc simple maintenant : misez sur la quantité!

Partez d’un postulat simple, « le résultat final, on s’en fiche, je dois juste appeler mes 100 clients le plus rapidement possible » ou alors, « peu importe le résultat final, je dois juste aborder 100 personnes le plus vite possible »!

rejet2

Explications

Ici, vous décalez simplement l’enjeu. Celui-ci ne se porte plus sur le fait qu’un client vous dise oui ou non, qu’un inconnu vous donne sa carte ou non etc…, mais sur la vitesse avec laquelle vous allez effectuer vos demandes.

En procédant de la sorte, vous diminuerez la pression que vous exercez sur vos propres épaules à chaque demande, puisque peu importe le résultat, l’important étant de faire ces 100 demandes le plus rapidement possible.

Et vous savez quoi? Il y a de grandes chances que vous amélioriez votre capacité à demander ce que vous désirez vraiment et aussi que vous arriviez à « vendre » beaucoup mieux.

Imaginez la scène, vous avez un homme bien brave mais un peu timide, qui n’ose pas aborder une femme dans la rue. Demandez à cet homme d’aller demander et d’obtenir le numéro de téléphone d’une inconnue et ça entraine chez lui la cascade de la peur du rejet avec très souvent derrière, une paralysie, une inaction.

Demandez-lui maintenant, d’aller demander le numéro de téléphone de 100 inconnues, mais cette fois, on se fiche totalement du résultat, ici tout ce qu’on veut c’est qu’il effectue ces 100 demandes en moins d’une demie-heure pour réussir l’exercice.

On décale sa motivation pour lui permettre de remplir correctement les données de l’exercice. Vous savez quoi? Il y a de fortes chances pour qu’il récupère des numéros de téléphone d’une part et qu’il apprenne aussi à se moquer du rejet!

Exercice

Vous vous en doutez, je vais vous proposer de tester ce petit jeu. Avec des clients par exemple, passez les 100 coups de téléphone le plus rapidement possible pour des demandes de rendez-vous.

Dans une soirée, présentez-vous à un maximum de personnes dans un temps imparti afin de récupérer des contacts etc…

Cet exercice est déclinable à souhait, l’essentiel…c’est que vous vous amusiez!

Dans les commentaires ci-dessous, écrivez vos retours!