Etre populaire au travail

Etre populaire au travail

Cet article est celui de mon ami Fabrice Touzet, du blog decrochetonjob.fr qui a gentiment accepté mon invitation. Je profite donc de ces quelques lignes pour le remercier et vous encourager à aller visiter son blog.  Par ailleurs, si vous-mêmes êtes l’auteur d’un blog ou si tout simplement vous désirez écrire sur un sujet en rapport avec acteur de sa vie, contactez moi ici!

Félicitations, vous venez de vous faire embaucher ! Arriver dans une entreprise demande beaucoup d’énergie : il faut adapter ses compétences à l’emploi, apprendre les codes formels et informels, ainsi que découvrir ses collègues. Si ces étapes sont nécessaires, elles ne garantissent pas pour autant votre futur dans l’entreprise : les augmentations de salaire, votre évolution de poste ou encore la possibilité de changer de métier.

Et pour cause, toutes ces aspirations ont une particularité en commun : elles impliquent votre popularité au travail. Comment la développer ? C’est par ici !

Pourquoi être populaire au travail ?

Voilà une question légitime à laquelle on peut répondre avec un proverbe africain :

 » Si tout seul on va vite, à plusieurs on va loin. « 

Vous vous rappelez de Gégé, votre collègue grincheux  ? On le connait tous : efficace au travail, il ne compte pas ses heures et sait même soulever des problèmes avec pertinence. Pourtant, c’est simple, son attitude fait que personne ne veut travailler avec lui.

Au pire, votre chef veut s’en débarrasser, sauf que personne ne le veut dans son service.

Au mieux, il a appris à faire avec et le laisse à son poste pendant de nombreuses années.

 

aaaaah sacré gégé!

aaaaah sacré gégé!

 

Votre popularité est donc un levier puissant pour obtenir ce que vous voulez :

  • Vous êtes bien plus épanoui dans une structure où tout le monde vous sourit et veut vous aider : il est bien plus facile de se plaire au bureau quand tout le monde est bienveillant avec vous.
  • Vous appréhendez le fonctionnement global de votre entreprise, au lieu de focaliser sur votre service : vous disposez d’un meilleur recul sur vos fonctions et celles des autres grâce au partage avec eux.
  • Vous bénéficiez d’un levier fort lorsque des décisions sont prises entre plusieurs services : si tout le monde vous aime, tout le monde vous veut dans son équipe. Développer votre « cote » dans entreprise facilite vos demandes de changement de poste. Votre responsable vous accordera plus facilement des augmentations ou des évolutions par joie de travailler avec vous, ou par peur de vous perdre de l’entreprise (souvent les deux en même temps d’ailleurs !).

 

A qui s’adressent ces conseils ?

Et bien figurez-vous qu’ils sont utiles pour absolument tout le monde ! Les avantages sont multiples et diffèrent selon votre situation :

  • Les stagiaires, consultants en mission et les employés en contrat à durée limité vont pouvoir augmenter fortement leurs chances d’être recrutés de façon permanente. Vous aurez de plus une meilleure marge de manœuvre pour négocier vos conditions d’entrée dans l’entreprise.
  • Les employés vont pouvoir faciliter leurs augmentations de salaire et les évolutions de poste.
  • Les managers pourront avoir plus d’influence auprès de la direction et faire fonctionner leur service au mieux.

Vous êtes convaincu ? Parfait, nous allons donc voir comment développer votre réputation dans l’entreprise !

 

Comment être populaire au travail ?

Golden Globes NominationsSoyez aussi charismatique mais aussi plus calme que Léo : c’est à cause de ça qu’il n’a toujours pas d’Oscar.

  • 1°) Soignez votre intégration dans l’entreprise 

La première chose à faire quand vous débutez dans un emploi est d’adopter les codes de celui-ci : « Quand on est à Rome, on fait comme les romains font » .

 Votre tenue de travail doit être similaire à celle de vos collègues

Observez les tenues de vos collègues qui ont le même poste que vous et copiez-les. Vous pouvez demander à votre supérieur, si vous n’êtes pas complètement sûr de vous : « C’est ok si je m’habille comme les collègues ? »

 

 Respectez les horaires d’arrivée et de départ du travail

Idéalement vous devez arriver un quart d’heure en avance et ne pas partir le premier du bureau. De même, adopter les horaires de travail de votre manager garantit une impression positive sur vos efforts d’intégration. Assurez-vous de même que ces efforts sont visibles de toutes les personnes avec qui vous travaillez : envoyez des mails de travail en début et fin de journée.

Synchronisation des montres!

Synchronisation des montres!

– Acceptez les pauses que vos collègues vous proposent.

Même si vous ne fumez pas. Même si vous ne buvez pas de café. Comprenez bien qu’à travers ce geste, vos collègues cherchent à vous intégrer et à vous connaître : c’est l’occasion idéale pour commencer à développer votre popularité. En effet, passer du temps avec un nouvel employé implique d’en parler avec d’autres collègues. Oui, on appelle ça faire l’intéressant ! Si vous faites bonne impression, le mot se répandra vite que vous êtes quelqu’un de très sympathique.

 

– Soyez exemplaire en réunion

Prévoyez toujours 5 minutes d’avance pour arriver en réunion. On dit de la ponctualité que c’est la politesse des rois : c’est en tout cas une excellente preuve de votre respect de vos collaborateurs. De même, évitez de gribouiller, de bailler ou de discuter avec vos voisins de table : demain, c’est peut-être vous qui serez en train de mener une réunion. Voulez-vous vraiment que les participants se comportent ainsi quand vous parlez ?

 

annie

C’est un poil fayot ici, vous aurez compris l’idée!

 

 

Ces points vous garantissent une intégration positive : c’est la base de votre popularité, qui se bâtira ensuite à moyen terme.

 

  • 2°) Montrez qu’on peut vous faire confiance

Ce point se focalise davantage sur votre travail : comment inspirer confiance en vos ?

– Prenez des notes lorsqu’on vous explique quelque chose

Lorsque l’on débute, on est souvent noyé sous les informations concernant l’entreprise, le poste et ses particularités. Prenez des notes pour ne pas avoir à redemander ces éléments : personne n’aime se répéter. De même, vous allez développer votre autonomie.

 

– Posez des questions lorsque vous hésitez.

Vous venez d’arriver, personne ne peut vous blâmer de ne pas tout savoir. Au contraire, ne rien demander pourrait même paraître suspect. Donc quand vous hésitez sur un sujet, posez une question à vos collègues. Ils seront heureux de vous aider et montrer leur maîtrise. Enfin, sauf s’ils vous ont déjà expliqué ce que vous demandez : encore une fois, prenez des notes !

 

– Respectez les deadlines qu’on vous impose.

Ce point est fondamental pour développer la confiance en vos compétences. Il peut arriver que vous vous trouviez dans l’impossibilité de les honorer : Pas de panique ! Vous êtes un humain comme les autres : si vous vous apercevez que vous ne pourrez pas tenir la deadline, signifiez-le au plus tôt.  Surtout, ne le cachez pas, ce serait vécu comme une trahison.

 

– Donnez votre avis avec honnêteté lorsqu’on vous le demande.

Vous pourriez être tenté d’acquiescer avec le chef lorsqu’il donne une idée farfelue : vous pensez que ça vous fait bien voir. FAUX ! Etre honnête va développer votre capital confiance, en plus de vous affirmer. Que vous soyez d’accord ou pas avec une idée, dites-le et surtout dites pourquoi : cela montrera vos capacités de réflexion. Ce point est très important pour développer votre popularité.

 

– Alertez au plus vite à propos des situations critiques …

Pensez à toujours signaler les problèmes que vous rencontrez, qu’il soient de votre responsabilité ou non. Ce point est aussi crucial pour développer la confiance qu’on vous accorde.

 

– … Et proposez une solution par la même occasion.

C’est probablement l’une des choses que l’on apprécie le plus chez un collaborateur : la force de proposition. Essayez donc d’imaginer une solution, que vous proposerez au conditionnel. Imaginez donc : chacun rencontre des obstacles dans son emploi. Si vous signalez le vôtre à quelqu’un, vous lui en rajoutez un. En revanche, si vous apportez une solution en même temps, vous donnez trois informations positives à votre interlocuteur : vous êtes pro-actif, vous êtes autonome et vous lui demandez son expertise.

 

– Assumez vos échecs.

Reconnaissez vos fautes lorsque vous êtes responsable d’un problème. Beaucoup de gens se réfugient derrière des excuses (on ne m’a pas donné les moyens, mon pc a planté, c’est Gégé qui m’a trop fait boire hier…). Une personne responsable, c’est quelqu’un qui a des réussites et parfois des échecs, et qui les assume autant les uns que les autres.

 

Modern-FamiPar contre, n’allez pas pleurer sur l’épaule de votre manager, ça ferait désordre.

 

  • 3°) Développer votre popularité

Enfin, plusieurs choses vous permettent de développer votre réseau au sein de l’entreprise. Grâce à ces points, vous allez créer un contact efficace avec les autres employés et faciliter vos futurs changements de poste.

 

– Dites bonjour en souriant à toutes les personnes que vous croisez.

Ce point est extrêmement important et largement négligé sur Paris en particulier ! Dans l’idéal, vous devez vous présenter à chaque personne que vous ne connaissez pas. A ce titre, vous pouvez lire mon article sur comment faire une bonne impression. Par contre, si vous êtes en pleine conversation avec quelqu’un qui vous explique une tâche, contentez-vous du bonjour souriant. Tout le monde se demandera rapidement qui est cette charmante personne aimable et pleine de vie ! De plus, le sourire est communicatif : vous ne devriez pas tarder à voir vos collaborateurs vous sourirent à leur tour.

– Présentez-vous de façon positive.

Ce point demande de la préparation en amont : les premières informations que vous donnerez sur vous au quotidien conditionneront fortement votre appréciation. Donnez des informations professionnelles ET personnelles. Si vous êtes nouveau, on vous posera plein de questions : savoir répondre de façon positive est très important. N’abordez que les sujets qui vous apportent du plaisir. Ainsi, si vous venez de déménager et que l’eau chaude n’est pas encore active, parlez plutôt de votre plaisir de découvrir une nouvelle ville. Et profitez-en pour demander quels sont les bons plans restaurants / sorties à proximité (voir point ci-dessus).

 

– Déjeunez avec vos collègues et avec les autres services.

Comment faire pour discuter posément avec tous les employés de l’entreprise ? Le déjeuner est le moment le plus indiqué ! Vous pouvez facilement le faire après quelques semaines dans l’entreprise. Pour cela, allez voir une personne que vous connaissez déjà, parce que vous lui avez déjà dit bonjour et que vous vous êtes présenté à elle ! Idéalement, votre interlocuteur doit être accessible hiérarchiquement parlant : juste au-dessus de vous, même rang hiérarchique, voire un rang inférieur pour les managers. Dites-lui que vous voulez mieux connaître l’entreprise, que son service en est une pierre angulaire, et qu’à ce titre, vous voulez mieux connaître son équipe et lui-même. Précisez que c’est de la pure curiosité, pour éviter une inquiétude superflue. Essayez de déjeuner avec tous les services importants : on vous connaîtra davantage et vous augmenterez votre visibilité dans l’entreprise.

 

 

– Posez des questions extra-professionnelles lors des pauses.

Une règle étrange de communication démontre que plus quelqu’un vous parle, plus il a l’impression de vous connaître. Profitez-en ! Les sujets sont multiples : lieu d’habitation, années d’expérience dans la société, hobbies, passions, etc… Attention : passez à un autre sujet si vous sentez que votre question dérange. Le but est de passer un bon moment, pas de stigmatiser votre interlocuteur. Essayez de retenir les informations pour plus tard : vous pourrez demander plus tard à Gégé comment vont ses enfants ou s’il s’est offert le nouveau disque de Johnny Halliday, son idole. Les gens apprécient qu’on se souvienne d’eux.

 

– Acceptez d’être le confident.

Quand vous voyez quelqu’un qui n’a pas l’air dans son assiette, proposez-lui une pause café. Les gens ont besoin de se livrer et apprécient qu’on les écoute lorsqu’ils ont un souci. N’essayez surtout pas de résoudre ce problème, vous n’en avez pas tous les éléments pour pouvoir le juger au mieux. Au contraire, vous pouvez compatir en commentant que c’est effectivement une situation complexe, que vous comprenez ce que la personne endure, voire mieux : si vous avez vécu une situation analogue, livrez-vous à votre tour. Parler de vos ressemblances va vous rapprocher. Evidemment, tout ce que l’on vous dit reste entre la personne et vous. Autrement, vous ne pourrez plus inspirer confiance. Vous êtes le confident, pas la mère Denis des ragots !

 

– Acceptez les activités extra-professionnelles

activités

Si vous suivez avec application les points précédents, vous allez créer des affinités avec plusieurs personnes. Incidemment, des collègues vous proposeront plusieurs activités en dehors du travail : sport, boire un verre après le travail, afterworks ou encore dîners. Mieux, vous pouvez aussi être moteur en le proposant aux collaborateurs avec lesquels vous avez des affinités. Si vous êtes invité chez quelqu’un, apportez toujours quelque chose de particulier : une bouteille de vin que vous aimez bien, des chips particulières (les Tyrells aux légumes sont excellente !) ou autre nourriture d’apéritif que vous voulez faire découvrir (c’est le moment de sortir le foie gras que Mamie vous a offert généreusement à Noël). Ces moments sont des occasions rêvées de créer des liens avec vos collègues.

Il y a trois règles à respecter pour bien gérer ces occasions:

  • Tout d’abord, acceptez toujours la première fois qu’on vous propose un événement. L’humain est ainsi fait qu’un premier non vaut inconsciemment pour toujours, et vous risquez de ne plus avoir de propositions du même genre. Si vraiment vous ne pouvez pas, précisez-le en répondant et planifiez la prochaine sortie directement, cela montrera votre engagement à vouloir participer.
  • Ensuite, comportez-vous de manière positive, relaxée et avec respect. Parlez avec tout le monde convié à l’événement en souriant. Demandez toujours à la fin quand est-ce que vous referez ce type de sorties : vous enverrez le signal inconscient à vos relations que vous avez beaucoup apprécié ce moment.

 

madmendrunkPetit aparté sur les sorties avec de l’alcool : n’en abusez pas ! Restez sous les limites de la réglementation en termes de quantité de verres : être ivre mort n’a jamais développé le charisme de qui que ce soit !

  • Enfin, restez discret au travail sur ces sorties. Quand vous voyez beaucoup vos collègues, il y a un risque de passer pour une personne qui met son travail en second plan. Il vaut mieux éviter ce genre de réputation nuisible à votre aura de professionnalisme.

 

Voilà, vous avez tous les éléments pour être populaire au travail ! J’ai conscience que cela représente beaucoup de choses à faire : c’est pourtant là le secret de ceux qui ont accès au meilleur traitement dans une entreprise. C’est le secret de ceux qui sont acteurs de leur vie !

J’espère que cet article vous a plu : si c’est le cas, venez découvrir mon blog sur l’amélioration de la vie professionnelle : decrochetonjob.fr . Vous y trouverez plein de conseils pour faire la différence en entretiens d’embauches, et les autres situations une fois en poste.

Alors à bientôt !

avatarpartage

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Vous Aimez Acteur de Sa Vie ?

Inscrivez-vous et recevez notre book Le Coup de Pied Aux Fesses d'Acteur de Sa Vie et restez informés des dernières nouveautés et exclusivités.

Vos informations sont protégées et confidentielles.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

  1. says

    Merci pour cet article très intéressant.

    Les conseils sont très pertinents et précieux.

    J’aurais rajouté un petit point : Se rappeler des prénoms et noms des collègues le plus rapidement possible. Puis de les utiliser régulièrement.

    J’ai remarqué qu’appeler une personne par son nom augmentera significativement son capital sympathie. Pour finir, même Dale Carnegie le conseille dans son livre 🙂

    Merci encore et à très bientôt,

    Christopher

Laisser un commentaire